Ministère de la Jeunesse et des Sports

Sceau de Republique Gabonaise

La B.E.A.C dans ses nouveaux locaux

Le Président de la République, Chef de l?Etat, Ali Bongo Ondimba a procédé, le 12 juin 2013, à l?inauguration des nouveaux locaux devant abriter désormais les services de la représentation nationale de la Banque des Etats de l?Afrique Centrale (B.E.A.C) à Libreville, en présence de plusieurs personnalités dont le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Raymond Ndong Sima.

Accueilli par le gouverneur de la B.E.AC, S.E : Lucas Abaga Nchama, Ali Bongo Ondimba a été salué par le directoire de cette banque sous-régionale et les responsables administratifs et politiques présents à la tribune d?honneur, ainsi que les présidents des institutions de la République, parmi lesquels, le Président du Sénat, Mme Rose Francine Rogombé et la présidente de la Cour Constitutionnelle, Marie Madeleine Mborantsuo.
Dans son allocution de circonstance, le gouverneur de la B.E.A.C a d?abord remercié le Chef de l?Etat qui, en dépit de ses lourdes responsabilités, a rehaussé de par sa présence, l?éclat de la présente cérémonie. Il a fait remarquer que cela témoignait de sa continuelle sollicitude et de son profond attachement à cette banque commune, ainsi que l?expression de l?exemplarité de la coopération au sein de l?Union Monétaire de l?Afrique Centrale (UMAC). 

Il a par la suite, déclaré que la présence du Chef de l?Etat était un réconfort et une incitation pour ses collaborateurs et lui, de redoubler d?efforts afin de parachever les grands objectifs que ses illustres homologues et lui avaient bien voulu leur fixer lors du mémorable sommet des Chefs d?Etat de la Cemac du 17 janvier 2010 à Bangui.

Il a dans son allocution de circonstance, rendu un hommage mérité à ses prédécesseurs et en particulier, à feu Jean Félix Mamalepot qui aura présidé aux destinées de la B.E.A.C durant 17 ans sans discontinuité. Lucas Abaga Nchama dira en filigrane que la Banque Centrale devait sa notoriété et sa crédibilité à la clairvoyance actuelles, à la rigueur et à la compétence de l?homme qui a marqué son passage à la tête de cette institution sous-régionale.

Entamés en avril 2006, les travaux de construction du nouvel édifice, selon l?orateur, ont accusé un grand retard suite au caractère accidentel du terrain sur lequel il a été érigé. Avant d?inviter le Président de la République à couper le ruban symbolique matérialisant l?inauguration du bâtiment, le gouverneur de la B.E.A.C a laissé entendre que cet ouvrage était l?illustration de la volonté de cette banque à se doter d?un cadre moderne, sécurisé et fonctionnel, afin de s?acquitter efficacement aux nombreuses missions diverses et complexes qui lui sont assignées.

Il a poursuivi en disant qu?il était également l?expression de l?engagement de la Banque d?accompagner les inlassables efforts du Président de la République de faire émerger l?économie du Gabon et partant, celles de l?ensemble des pays de la Communauté Economique et Monétaire de l?Afrique Centrale.
Construit sur un terrain d?environ 50.000 m² mis gracieusement à la disposition de la B.E.A.C par l?Etat gabonais, l?immeuble culmine à 70 mètres du niveau de la mer et se présente à dominante verticale avec une tour de 12 étages.

A l?endroit de ses collaborateurs, Lucas Abaga Nchama a invité une plus grande attention vis-à-vis des installations mises à leur disposition. Il leur a dit de profiter de ce nouveau cadre de travail afin de redoubler d?ardeur et d?efforts dans l?accomplissement de leurs tâches quotidiennes qui permettront in fine à la banque d?assumer avec efficacité et sérieux, ses difficiles et délicates missions au service des économies des pays de la CEMAC.

Publié le : 02 / 03 / 2014


En Haut